Murder Party en 1910: Mystère et fonds de tiroirs…

Des idées plein la tête, c’est bien, mais pour les concrétiser, il faut aussi des tissus! Et pourquoi se ruiner et encombrer encore plus sa maison, quand on a plein de stocks de beaux tissus qui attendent que l’on s’intéresse à eux.

Qu’avons-nous donc sous la main, dont les couleurs conditionneront le look final de la robe et les achats de compléments de tissus?
– trois coupons de mousseline changeante, impeccables pour faire une ceinture

– plusieurs coupons de doupions aux couleurs chatoyantes, achetés pour faire des corsets mais qui seraient très bien en ceinture ou bustier sous une tunique

– une petite chute de velours dévoré bleu canard, juste assez pour garnir un décolleté

– un rideau ancien en tulle brodé, chiné en brocante, assez grand pour faire office de sur robe en dentelle et/ou de manches longues ajustées, et dont le volant de bordure ferait de superbes manches

– un grand métrage de soie bleu nuit brodée rapporté de l’île Maurice par mes parents. Le motif est particulièrement adapté au style Art Nouveau. Elle est tellement belle que je n’ose pas la couper…

– un très gros reste de tissu rayé prune fluide et un peu transparent, acheté pour faire une tournure mais trop léger pour cet usage, et entamé pour le projet de robe New Look
– des chutes de la nappe du salon, en satin de polyester broché, doré motif noisette d’un côté, noisette motif doré de l’autre

– un rideau de franges rose fuschia qui serait du plus bel effet recyclé en bas d’une ceinture ou tunique ou en pompons

– un fichu rose défraîchi, acheté en vide-grenier car j’ai aimé sa petite frange de guipure délicate; je la destinais à un haut de corset, mais elle ferait tout aussi bien l’affaire pour des bordures de manches ou de ceinture

– et des tas de vieux draps blancs à teindre si besoin

Et côté accessoires, il y a du monde aussi en magasin! Tout dans les tons de bruns ou de gris. Certains historiques, d’autres pas…

– un parapluie ancien, à la très belle poignée en fer ouvragé (hérité de ma grand-mère); comme la poignée est recourbée au lieu d’être droite, je pense qu’il est postérieur aux années 20, mais cela reste une très belle pièce.

– un éventail ancien orné de dentelles, peint et rebrodé de sequins (chiné chez Emmaüs). La structure est abimée, à réparer (ivoire? os?).

– une bague de famille ancienne offerte par ma grand-tante: je pense qu’elle est de la bonne époque ou très approchant.

et en vrac pour les modernes: chapaeux, chaussures, gants longs, sautoir, médaillon gravé,…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s