FLASH-BACK: SWAP n°2, mai 2012

A l’occasion de mon deuxième swap sur le forum des Fées Tisseuses, en mai 2012, le thème à traiter était le jeu du Baccalauréat: chaque participante devait utiliser l’initiale de son prénom pour trouver un objet, une couleur, un pays, un personnage historique et un artiste.
La demoiselle dont j’étais chargée avait choisi les thèmes suivants:
– couleur: Cuisse de nymphe
– pays: la Chine (pour les Chevaliers du Zodiaque, les robes chinoise et le Taï-Chi) ou la Comté (le pays des Hobbits, pour ceux qui ne connaîtraient pas Tolkien)
– artiste: Cabrel
– objet: Chausson (de danse)
– personnage historique: Marie Curie ou Francis Crick (découvreur de la structure en double hélice de l’ADN)

Et voici ce qui est sorti de mes cogitations, trouvailles et savoirs-faire:

Un petit sac en tissu chinois avec des dragons, hommage à Shiryu, le chevalier du Dragon, évidemment, puisque c’était mon chouchou dans la série, et celui auquel ma swappée faisait référence dans son choix de pays.

extérieur PUL satin argent broché
intérieur PUL blanc
anses recouvertes de 3 rubans de satin assortis

Des boucles d’oreilles en forme de double hélice d’ADN, avec les paires de bases dedans, hommage à Francis Crick; l’idée m’est venue d’emblée mais sa réalisation a été un challenge car aucune de mes techniques de bijouterie fantaisie ne permettait de faire tenir du fil souple en forme d’hélice… J’ai donc découvert à l’occasion de ce swap la technique du Wire Wrapping.

Un grigri de sac « arbre de vie » en cuivre argenté avec cristal de roche, labradorites et toupies Swarovski coloris Chrysopale, hommage à Pipin, le hobbit préféré de ma swappée et gardien du Gondor (le thème de l’arbre m’a été inspiré de l’emblème du Gondor brodé sur sa tunique de gardien de la Cité); revoici la technique du wire-wrapping!

Peregrin Touque, dit Pipin

Une petite robe couleur Cuisse de Nymphe en crêpe microfibre, ornée de fleurs de soie ton sur ton posées en double hélice (pas fait exprès, je m’en suis rendue compte après coup!!) et fixées de 3 petites perles. Ce projet-là a été un vrai défi à plus d’un titre:
– ma swappée est une jeune femme, mais toute petite et menue… ses mensurations oscillent entre le 12 et le 14 ans! Impossible donc d’utiliser un patron taille femme, même le 34 est dix fois trop grand. Et chez les enfants, il est facile de trouver des patrons de robe droite ou chasuble mais … les patrons fille s’arrêtent tous au 8 ans, screugneugneu! Et comme je ne suis pas une pro du patronnage, les changements de mesures me font un peu peur. Système D: je suis allée chiner une robe en 14 ans chez Emmaüs, et j’ai décalqué le patron, ajusté à ses mesure, et voilà! Et toc!
– deuxième souci, les fleurs de soie: j’avais en tête un modèle précis, une robe vue sur quelqu’un, qui était entièrement couverte de fleurs de tissu fin donc mouvantes… Au magasin de tissus, le seul que j’aie pu trouver de la bonne couleur et de la bonne texture était 100% soie, donc impossible à brûler, mais potentiellement effilochable. un ourlet roulotté aurait alourdi les pétales et enlevé leur liberté de mouvement, un fini cranté aux ciseaux n’était pas durable, comment faire? Un grand merci à Violette, du forum des fées, qui a trouvé la solution: la gutta pour peinture sur soie! Testé et approuvé: j’ai fait mon gabarit en papier, tracé le contour de chaque fleur sur ma soie avec la gutta (ici, une gutta transparente pailletée), laissé sécher, repassé pour fixer (c’est long!), puis passé des heuuuuuuures à découper toutes mes grandes et petites fleurs. Le résultat est au-delà de mes espérances, mais j’ai quand même tourné en rond très longtemps avant d’avoir la solution…
Trève de blabla, place aux photos:

détail des fleurs et du biais de soie d’encolure

Un classeur de recettes de cuisine, recouvrant chaque thème, tout réalisé en digiscrap puis imprimé sur feuilles bristol et mis sous pochette (plus facile à nettoyer et durable quand on cuisine).

(photos -nombreuses- à venir quand j’aurai résolu mes petits problèmes de mise en page avec blogger…)

Un petit porte-clefs Chaussons de danse, couleur Cuisse de nymphe, bien sûr!  et une mignonette de thé vert de Chine bio parfumé au jasmin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s