Projet XVIIIème : le corps semi-baleiné (3)

Aaaaalors, et cette toile ? Eh bien pour une toute première, c’est une franche réussite !! Les repères des lignes de taille et poitrine coincident presque partout, les bretelles sont assez longues pour être attachées devant (épinglées pour le moment), et l’essayage est concluant : ni trop grand ni trop petit, youpiiii !
Les vilaines photos nettes juste épinglé sur Germaine :

 

Sur la bête, lacé sans puis avec baleines:


Il y a quelques défauts mineurs : le laçage dos est aisément bord à bord au niveau de la taille, et les baleines de devant rebiquent sur le gradubidou… il va donc falloir tailler dans le lard (du corset, pas de la dame)! Mais l’effet « remodelant » des baleines est déjà visible à l’œil nu, c’est épatant…

Il est temps maintenant de démonter la toile et d’attaquer les choses sérieuses: la découpe du tissu et le montage du corps « pour de vrai »!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s