Projet XVIIIème : le corps baleiné (4)


Je suis partie avec dans mes valises tous les morceaux du corps coupés mais « indépendants »… Pour rappel, voici les tissus que j’emploie pour cette création: une toile d’ameublement très épaisse, écrue, en guise de coutil, et pour ceux qui suivent le blog, vous aurez reconnu le taffetas floqué utilisé pour doubler les manches du bliaut!


Vacances obligent, le travail a avancé bien lentement car je n’avais pas ma machine avec moi… Ce sera donc un corps cousu « à l’ancienne » c’est-à-dire tout à la main ! (sauf les œillets, faut pas pousser, hein, quand même !)







Voici une courte avancée, peu gourmande en temps mais bien satisfaisante : les pièces du tissu extérieur et de la toile sont assemblées, coutures ouvertes, ça commence à vraiment ressembler à quelques chose (moins à l’envers, mais bon…):



Sur le chemin du retour, j’ai épinglé en place le ruban de satin qui va à la fois renforcer les couture d’assemblage et masquer les défauts de raccords des motifs (pour un premier corset, j’ai déjà veillé à la symétrie des motifs sur les pans droite/gauche et ce ne fut pas une mince affaire, pour les raccords on verra au suivant!). Ces rubans sont désormais piqués, le résultat est très satisfaisant, mais j’hésite à conserver ou non les deux du milieu (qui restent seulement bâtis pour le moment)…




Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s